Vous êtes ici : Accueil - Actualités - Le Pôle métropolitain s’agrandit, ses missions évoluent

Le Pôle métropolitain s’agrandit, ses missions évoluent

Categories: Actualités,Qui sommes nous ?

Les évolutions territoriales résultant des lois MAPTAM et NOTRe ont été profondes dans le département de Maine-et-Loire. Ainsi, outre la création de nombreuses communes nouvelles, le département a été le théâtre d’une recomposition profonde des intercommunalités passant de 31 à 9 en ce début d’année 2017. Ces évolutions ont impacté les périmètres de SCoT et leurs structures porteuses avec, pour le Pôle métropolitain Loire Angers, une extension de son périmètre :

  • aux anciennes Communautés de communes des Portes de l’Anjou et Loir et Sarthe qui forment maintenant avec l’ancienne Communauté de communes du Loir, la nouvelle Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe,
  • aux anciennes Communautés de communes Loire Layon et Coteaux du Layon qui forment maintenant avec l’ancienne Communauté de communes Loire Aubance (et les communes de Chemellier et Coutures), la nouvelle Communauté de communes Loire Layon Aubance.

Le Pôle métropolitain Loire Angers est donc aujourd’hui composé de :

  • La Communauté urbaine Angers Loire Métropole (30 communes, 274 708 habitants)
  • La Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe (18 communes, 27 420 habitants)
  • La Communauté de communes Loire Layon Aubance (19 communes, 55 843 habitants)
  • La commune Loire Authion (15 584 habitants) jusqu’à son intégration à Angers Loire Métropole en 2018

PMLA_janv_2017_avec_communes-01

Ces évolutions ont également une incidence sur les missions du Pôle métropolitain :

  • Les anciennes Communautés de communes Loire Layon et Coteaux du Layon formaient le Pays de Loire en Layon qui portait un SCoT. Le Pôle métropolitain Loire Angers assure dorénavant la mise en œuvre des SCoT Loire en Layon et Loire Angers dans l’attente d’un SCoT unique qui couvrira l’intégralité de son territoire.
  • Dans la même logique, en plus du programme LEADER Loire Angers, le Pôle métropolitain anime dorénavant le programme LEADER Loire en Layon.
  • La loi impose aux intercommunalités de plus de 20 000 habitants la réalisation d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Les nouvelles intercommunalités composant le Pôle métropolitain Loire Angers dépassent toutes ce seuil. Elles vont se saisir de l’opportunité donnée par le législateur de transférer cette compétence à la structure porteuse du SCoT. Le Pôle métropolitain Loire Angers aura donc la charge de l’élaboration d’un PCAET à l’échelle de son territoire ce qui présente une réelle complémentarité de ce plan avec le SCoT et les programmes LEADER.
Author: Pierre Yves Laire

Lire la suite